ROBOTIQUE

DRÔNES

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

OBJETS CONNECTÉS

La box domotique Homey d’Athom

La box domotique Homey est l’une des dernières box à être sortie en France. Elle est très intéressante pour différentes raisons. Athom a lancé un produit capable de connecter toute la domotique de la maison sur le même appareil, mais ce qui est particulièrement...

Comparatif des meilleurs serrures connectées

Les serrures connectées sont des objets qui permettent une amélioration de la sécurisation des accès d’une maison. Elles sont difficiles à forcer et disposent de fonctionnalités vouées à améliorer la vie de leurs utilisateurs. Elles sont contrôlables depuis un...

La box domotique Fibaro Home Center Lite

La marque Fibaro est reconnue grâce à la qualité de ses boxs domotique. Elle propose des modèles hauts de gamme avec un prix élevé. Ainsi elle a conçu le modèle Home Center Lite. Cette version est moins chère et moins puissante. Elle est plus adaptée aux personnes qui...

Danalock V3 Smart Lock

Danalock propose une serrure connectée de très bonne qualité. Elle peut être placée sur toutes les portes quel-qu’en soit le pays. Et aussi prendre en charge les principaux systèmes de passerelle domotique intelligents, en particulier Zigbee, Z-Wave Plus et Apple...

DERNIERS ARTICLES DES DIFFÉRENTES CATÉGORIES

 

Drone Karma de GoPro

...

Nos meubles deviennent des robots !

...

Drone Karma de GoPro

...

Quel drone choisir pour Noël ?

...

HTC Vive

...

Oculus Quest

...

Tout savoir des évolutions de la robotique

Avec le développement de la robotique, l’homme est de plus en plus près de réaliser ses rêves de science-fiction. Certes, les rues des grandes villes ne sont pas encore pleines d’automates qui se déplacent avec des grincements métalliques. Mais au regard des évolutions de la technologie, cela pourrait bien être pour bientôt.

Déjà, les robots sont partout autour de nous, qu’ils prennent la forme d’aspirateurs intelligents, de tondeuses à gazon, de voitures autonomes ou de smartphones omniprésents.

Le robot fait partie, depuis longtemps, de l’imaginaire de l’homme moderne. Mais ces dernières années, son idée se fait de plus en plus présente et correspond à des réalités de plus en plus concrètes. Les progrès de la robotique n’y sont pas étrangers et notre site est une référence en cette matière.

Qu’est-ce que la robotique ?

La robotique peut se définir comme un ensemble de techniques permettant d’automatiser certaines tâches.

Les robots : aux origines

C’est en 1920 que le terme « robot » a été créé par Josep Capek. Il est l’équivalent du mot tchèque Robota qui correspond à corvée. Si la littérature, le cinéma et les arts en général ont donné au robot des formes diverses, c’est l’électroménager et l’industrie qui l’ont fait entrer dans le quotidien depuis 1960.

Le robot : Les éléments essentiels

De l’avis des spécialistes, trois éléments essentiels contribuent à l’existence d’un robot. Il s’agit de :

  • Une unité de programmation qui, à l’instar d’un cerveau, permet au robot de raisonner ;
  • Capteurs qui, comme les sens chez l’humain, permettent d’appréhender l’environnement ;
  • Actionneurs sur le modèle des membres humains, qui permettent les interactions avec le monde.

Ces trois éléments de base, par leur action combinée, permettent aux robots d’appréhender leur environnement, de prendre des décisions et d’agir sur cet environnement. Certains spécialistes estiment qu’il est nécessaire de tenir compte d’un quatrième élément : l’autonomie.

L’autonomie, grand enjeu de recherche aujourd’hui, prend diverses dimensions : l’autonomie énergétique, l’autonomie de décision ou encore l’autonomie de créativité. Parce qu’il permet au robot d’inventer et d’aller au-delà de sa programmation, ce quatrième élément définira largement l’avenir de ce secteur.

Les errements de ces dernières années

La robotique a déjà fait de nombreux progrès. Il est cependant manifeste que des efforts restent à faire car, sur de nombreux plans, elle en est encore à ses débuts.

Des échecs notoires

Il y a quelques années une entreprise de commerce en ligne a fait le choix d’automatiser le recrutement de son personnel. Trois ans après avoir mis en service un algorithme à cet effet, l’entreprise s’est rendu compte que cet algorithme était ouvertement discriminatoire à l’égard des femmes.

Le robot de discussion de Microsoft à qui les internautes ont enseigné le nazisme et la haine de l’humanité ou encore les nombreuses vidéos démontrant les difficultés qu’ont les robots à se mouvoir comme les humains, sont autant d’exemples des progrès qui restent à faire en robotique.

De faibles niveaux d’exigence

Lorsque l’on s’éloigne des applications professionnelles telles que l’industrie, la médecine ou l’électroménager, il est manifeste que la fiabilité des robots du quotidien reste perfectible. Dans le cadre d’un usage non professionnel, le taux d’erreurs des robots reste tolérable.

La plupart des utilisateurs se contentent d’une fiabilité relative. Cela permet d’offrir d’une part à ces utilisateurs le bénéfice d’une assistance automatisée, et d’autre part aux intelligences artificielles l’occasion d’affiner leurs processus d’apprentissage.

L’homme toujours au centre

Dans le cadre des applications professionnelles, le meilleur profit est déjà tiré des robots. La haute précision du geste, la rapidité de calcul ou encore le faible taux de fatigabilité sont des caractéristiques bienvenues dans l’industrie ou en médecine par exemple.

Cependant, dans chacun de ces usages, il est extrêmement rare que la validation échappe à un intervenant humain ou que l’humain soit totalement exclu du processus.

Comme de nombreux autres domaines, ceux évoqués ci-dessus font l’objet de grandes évolutions. L’histoire des robots s’écrit chaque jour et connaît actuellement de profondes accélérations. Robots-et-Compagnie.com est une riche source d’informations sur ces évolutions et sur leurs implications.

De vastes perspectives

La richesse des contributions

En sa qualité de discipline carrefour, la « science des robots » bénéficie des apports d’une multitude de disciplines, vieilles ou récentes.

Ainsi, en génie logiciel, en biologie, en sciences cognitives, en mécanique, en linguistique, en éthique ou en intelligence artificielle, la robotique bénéficie des connaissances des meilleurs experts et des plus fines compétences.

Elle permet par ailleurs d’enrichir des disciplines d’avenir comme la domotique ou la mécatronique.

Un marché en pleine expansion

D’après les données publiées par WinterGreen Research, un organisme spécialisé dans les études de marché et dans l’identification des tendances, le chiffre d’affaires du marché mondial des robots terrestres militaires était de 3,2 milliards de dollars en 2014. En 2021, il passera à 10,2 milliards de dollars.

D’autre part Frenchweb, un magazine spécialisé dans l’innovation, annonce que le poids de l’industrie mondiale de la robotique passera de 93 à 145 milliards de dollars entre 2023 et 2025. De telles données sont cohérentes avec l’évolution de la discipline.

S’ils prennent rarement la forme d’automates de science-fiction, les robots sont pourtant omniprésents. Les nombreuses interrogations quant à la place de la robotique et des robots dans le monde de demain doivent donc être évoquées à l’aune de la situation actuelle et Robots-et-Compagnie.com permet d’avoir une vision claire de cette situation.