Ce que l’avenir nous réserve (2018 – 2100), selon Ray Kurzweil

par Alix - 1 062 views10

Ce que l'avenir nous réserve (2018 – 2100), selon Ray Kurzweil

Des voitures autonomes, le Code des robots, un débit Internet 500 fois plus élevé, l’ingestion de nanorobots pour intégrer une réalité virtuelle sans matériel, mais aussi pour réparer nos cellules, compléter notre système immunitaire défaillant ; du bioprinting pour remplacer nos organes malades… En voilà des prédictions ! Ce sont celles de Ray Kurzweil, ingénieur, chercheur et futurologue américain, actuellement à la tête de l’équipe de scientifiques chez Google. Le principe de singularité, qu’il décrit comme le point de convergence entre les sciences de la génétique, des nanotechnologies et de la robotique, est prévu selon lui pour 2045 ! Il devrait engendrer un point de non-retour pour l’Humanité, avec lequel il faudra composer. Ses « prédictions » sont prises au sérieux par certains, décriées par d’autres. Quoi qu’il en soit, Google y croit. Petit tour d’horizon de notre monde à venir de 2018 à horizon 2100, à la sauce Ray Kurzweil !

 

Qui est Ray Kurzweil ?

Ray Kurzweil est ingénieur, chercheur, futurologue américain. Il a fondé plusieurs entreprises, notamment dans les très actuelles technologies de la reconnaissance vocale, utilisée pour les robots et les intelligences artificielles intégrées dans nos Smartphones. Ce scientifique de renom, à la réputation un peu folle, a été nommé à la tête de l’équipe d’ingénieurs de Google. Il fait partie du club très controversé des transhumanistes. Ses théories sont toutes fondées sur le principe de « singularité technologique » ; un événement qu’il anticipe et qu’il décrit comme la convergence entre les sciences de la génétique, des nanotechnologies et de la robotique, qui créera un point de non-retour dans les nouvelles technologies et changera la face du monde. Ray Kurzweil a écrit plusieurs ouvrages, notamment le livre « The Singularity is Near », publié en 2005, dans lequel il explique que l’Homme bionique est une réalité à venir ; que les différences entre l’Homme et la machine tendront à s’estomper dans un futur proche…

 

Horizon 2018-2030 : le robot est une entité juridique et le test de Turing est dépassé

Horizon 2018-2030 : le robot est une entité juridique et le test de Turing est dépasséLes câbles des appareils technologiques et périphériques ont totalement disparu.

L’Internet sans fil (réseau WiFi) couvre 85 % de la surface du globe.

Les ordinateurs personnels disposent d‘une puissance de traitement d’une tâche comparable au cerveau humain.

Il est interdit de conduire une voiture sans que celle-ci ne soit dotée d’une assistance informatique (véhicule semi-autonome obligatoire !)

Les robots de compagnie et d’assistance personnelle de maison sont aussi habituels dans un foyer qu’un réfrigérateur ou un ordinateur.

Les relations entre humains et robots sont légiférées en Europe et aux États-Unis. Les robots ont des droits et des devoirs, expressément indiqués dans la loi.

Les systèmes informatiques passent aisément le test de Turing, mis au point pour mesurer « l’intelligence » d’une machine selon les critères de l’intelligence humaine – en 2016, le test de Turing n’a jamais été validé officiellement par un robot.

 

Horizon 2030 – 2040 : l’humain prolonge sa vie d’une durée supérieure à celle qu’il a déjà vécue

Horizon 2030 – 2040 : l’humain prolonge sa vie d’une durée supérieure à celle qu’il a déjà vécueLes imprimantes 3D sont utilisées de manière habituelle dans les hôpitaux pour imprimer des organes humains. Le « bioprinting » est démocratisé.

Les nanorobots sont utilisés quotidiennement par les médecins pour déposer des substances nutritives au sein même des cellules humaines et pour y éliminer les déchets.

Grâce aux progrès de la médecine et des nouvelles technologies, l’humain prolonge sa vie d’une durée supérieure à celle qu’il a déjà vécue.

Les voitures autonomes sont en circulation sur toutes les routes du monde.

Le matériel spatial est suffisamment performant pour réagir à temps en cas d’alerte astéroïde.

Horizon 2030 – 2040 : l’humain prolonge sa vie d’une durée supérieure à celle qu’il a déjà vécueEn combinant sciences du vivant et programmation informatique, les médecins deviennent capables de reprogrammer des cellules malades pour les rendre saines, puis d’imprimer de nouveaux tissus et organes avec une imprimante 3D. L’Homme peut être entièrement réparé en cas de maladie.

Le cerveau humain commence à dévoiler ses secrets. Des centaines de sous-régions du cerveau sont découvertes et intégrées dans les algorithmes informatiques pour développer l’intelligence artificielle en parallèle,

Les premiers hommes bioniques ou hommes augmentés font leur apparition. Ils sont dotés de facultés supplémentaires (une caméra sur leurs lentilles oculaires, une prothèse de bras dont la puissance est supérieure à la force physique humaine…).

Des « nanovéhicules » peuvent être implantés directement dans le cerveau pour intégrer une réalité virtuelle, sans aucun matériel supplémentaire.

2040 – 2100 : la singularité technologique en 2045, le point de non-retour

2040 – 2100 : la singularité technologique en 2045, le point de non-retourLe débit Internet maximal est 500 fois plus élevé qu’en 2016.

La communication par la pensée devient possible.

Les scientifiques commencent à mettre au point des nanorobots à ingérer. Ils sont capables de compléter ou remplacer le système immunitaire défaillant pour « nettoyer » une maladie du corps humain.

Les organes internes humains sont remplacés par des nanorobots de meilleure qualité.

L’arrivée de la singularité technologique est prévue pour 2045 selon Ray Kurzweil. « L’événement » se propage progressivement et transforme la Terre en gigantesque ordinateur. En 2099, la singularité technologique s’étend sur tout l’Univers.

 

Prédictions complètement folles ou réelle anticipation des technologies actuelles ? Seul l’avenir nous le dira ! En attendant, rien ne semble arrêter les ingénieurs, chercheurs et grandes entreprises des nouvelles technologies dans leur course au transhumanisme. La vraie question est peut-être de se demander s’ils arriveront à innover jusqu’au point de singularité ou si un obstacle infranchissable nous laissera tous au seuil de ce monde futuriste, dont on ne connait pas du tout les conséquences… Optimistes ou apocalyptiques ?

 

 

 

 

0

Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.