Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bionique

par Maxence - 86 views0

Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bionique

Le mois dernier, environ 70 personnes ont participé au Cybathlon de Zurich (Suisse), un événement sportif ouvert aux personnes souffrant de handicap et dotées d’un exosquelette. Des athlètes réparés, voire augmentés par les nouvelles technologies ont concouru à diverses disciplines, tous équipés d’un exosquelette : visser une ampoule ou couper du pain pour des personnes amputées de la main, gravir des escaliers ou participer à une course de tricycle pour des personnes tétraplégiques ou paraplégiques… L’occasion pour les sportifs dans l’âme de se challenger, mais aussi pour le public de constater les perspectives technologiques à venir en matière d’exosquelette au profit du handicap.

 

L’exosquelette pour rendre la mobilité aux handicapés

Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bioniqueDe l’Homme réparé à l’Homme augmenté, il n’y a qu’un pas que nous sommes en passe de franchir. Le cybathlon en est une bonne illustration. L’événement avait lieu le 8 octobre à Zurich et a rassemblé environ 70 athlètes autour de challenges comme monter les escaliers, faire une course de tricycle, trancher du pain ou visser une ampoule… On parle bien de challenge, effectivement, puisque les participants étaient tous handicapés, mais dotés d’un exosquelette pour les accompagner dans leur discipline. La course d’escalier concernait les personnes tétraplégiques ou paraplégiques qui, grâce à leur exosquelette, ont pu non seulement se tenir debout, mais aussi se déplacer et gravir les marches. Visser une ampoule ou trancher du pain étaient des disciplines réservées aux personnes amputées de la main, mais dotées d’une prothèse technologique.

Le cybathlon : discipline pour Homme cyborg

Le cybathlon : discipline pour Homme cyborgLe Cybathlon (Cybathlon est une contraction de « Cyborg » et « Marathon ») est le premier événement du genre.

Il est soutenu par six organismes de suivi et de soutien aux personnes handicapées ainsi que par le National Centre of Competence in Research Robotics (NCCR Robotics).

Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bioniqueCes olympiades permettent aux athlètes souffrant de handicap de relever le défi du sport, mais elles ont également pour but de sensibiliser le grand public aux innovations en matière d’exosquelette et de nouvelles technologies au profit du handicap. Les chercheurs et concepteurs des prothèses et autres exosquelettes utilisés lors du cybathlon étaient également présents et répondaient aux questions du public.

L’objectif de l’exosquelette : rendre l’accès au monde vertical pour les personnes handicapées

L’objectif de l’exosquelette : rendre l’accès au monde vertical pour les personnes handicapéesPour exemple, Twiice était l’exosquelette star du cybathlon. Ce dispositif d’assistante à la marche a été conçu par le Laboratoire de l’École Polytechnique fédérale de Lausanne. Il pèse 14kg (ce qui est léger pour un équipement technologique de cet ordre). Twiice se place autour des jambes et prend le relai sur la marche. La personne qui porte cet exosquelette peut alors se lever, marcher, changer de direction, s’asseoir, même si des béquilles sont encore nécessaires pour rester en équilibre avec l’appareil.

Twiice a été utilisé par la sportive Silke Pan pour le challenge de monter les escaliers, accompli par 7 autres participants dans la catégorie « exosquelette motorisé ». Silke Pan est par ailleurs joueuse de Handbike. Elle est une ancienne voltigeuse devenue paraplégique après un accident sur son trapèze.

Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bionique« L’idée, c’est de rendre l’accès du monde vertical aux personnes handicapées, a déclaré Mohammed Bouri, en charge du projet Twiice au laboratoire de l’école Polytechnique de Lausanne, dans quelques années, il sera certainement habituel de (…) voir [des personnes handicapées] équipées d’exosquelettes, debout, déambuler dans la rue ou dans les magasins. »

Concourir au cybathlon avec son exosquelette : un sport pour Homme bionique
4.67 (93.33%) 3 votes

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.