Des objets connectés pour les personnes handicapées

par Maxence - 733 views0

critères d'un bon objet connecté

Une montre connectée pour les personnes souffrant d’autisme ; une autre en braille pour les non-voyants ; un bracelet qui émet des ultras sons pour aider les malvoyants à se repérer dans l’espace… Les objets connectés ne sont pas que des gadgets, ils peuvent aussi se révéler fort utiles, voire vitaux pour le quotidien des personnes en situation de handicap. Petit tour d’horizon des innovations en la matière sur Robots et Compagnie !

Une montre connectée pour améliorer la vie des personnes autistes

Estelle Ast est la maman d’un petit garçon qui souffre d’autisme. Confrontée de plein fouet à la maladie, elle a su inventer un outil efficace : une montre connectée qui envoie des alertes à son utilisateur aux différents moments de la journée, pour lui rappeler qu’il est temps de se laver, de s’habiller… Qui prévoit les moments délicats de la journée, comme l’indication des horaires de bus… ou encore qui rassure en posant des questions, par exemple si la personne est bien arrivée à son rendez-vous, etc.

objet connecté autiste

La montre connectée communique également avec des images pour les personnes qui ne savent pas lire ou en très grosses lettres pour les jeunes enfants.

Le projet a su récolter les fonds nécessaires à son développement sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Cette montre connectée vise les personnes qui souffrent d’autisme, mais aussi toutes celles qui vivent avec un trouble cognitif.

objets connectes handicapé

L’application sera disponible fin janvier 2016 moyennant le versement d’un abonnement fixé à 2.90 euros par mois (un mode gratuite sera accessible en version limitée).

Un bracelet d’écholocalisation pour les malvoyants

objets connectés mal voyantL’écholocalisation consiste en l’émission d’ondes sonores et la détection de leur écho pour se localiser dans l’espace. L’écholocalisation est un mode de communication utilisé par les chauves-souris ou certains cétacés. Des recherches scientifiques ont prouvé que les non-voyants utilisent cette technique naturellement. Ils conceptualisent ainsi l’espace qui les entoure en se basant sur les sons de leur vie quotidienne.

Deux chercheurs de l’Institut de Technologie et d’Études Supérieures de Monterrey au Mexique se sont basés sur ce constat pour mettre au point le bracelet connecté Sunu. Il utilise la technique de l’écholocalisation pour aider les malvoyants à se repérer dans l’espace ou à retrouver des objets.

Sunu utilise un capteur qui émet des ondes à haute fréquence lorsque celles-ci rencontrent un obstacle. L’intensité de la vibration s’amplifie au fur et à mesure que la personne s’en rapproche. Sunu permet aussi de placer des capteurs sur des objets (clés, téléphone…) pour pouvoir les retrouver facilement.

Une campagne de financement participatif est en cours sur la plateforme Indiegogo

objet connecté aveugleSur le même principe, BuzzClip est un bracelet connecté canadien qui se fixe sur les vêtements et prévient des obstacles alentour à l’aide d’ultrasons. La distance de détection est choisie par l’utilisateur et peut aller jusqu’à deux mètres. BuzzClip est disponible en précommande sur la plateforme de financement participatif Indiegogo pour une livraison prévue en avril 2016.

Enfin, en Corée du Sud, une montre connectée à un Smartphone permet aux non-voyants de lire l’heure et leurs SMS en braille. Elle est aujourd’hui disponible en précommande en Corée, en Angleterre et aux États-Unis.

 

Des objets connectés pour les personnes handicapées
4 (80%) 2 votes

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.