Neuralink : le tweet d’Elon Musk pour booster le cerveau humain relance le débat sur les IA !

par Alix - 86 views0

Neuralink : le tweet d’Elon Musk pour booster le cerveau humain relance le débat sur les IA !

L’été dernier, Elon Musk affirmait haut et fort que l’intelligence artificielle (IA) serait bientôt capable de surpasser l’humain. « Je ne veux pas devenir le petit chien des robots », disait-il en conférence de presse. Presque un an plus tard, le milliardaire excentrique passe à l’action. Il crée une société baptisée Neuralink chargée de booster le cerveau humain à l’aide d’un implant. Celui-ci devrait être capable de diffuser une couche d’intelligence artificielle sur nos propres neurones, nous permettant alors de rivaliser avec les machines. On vous en dit plus sur Robots et Compagnie.

Elon Musk investi pour que l’homme ne soit pas asservit par les robots

Elon Musk investi pour que l'homme ne soit pas asservit par les robotsL’été dernier, lors d’une conférence donnée à San Francisco, le milliardaire Elon Musk – PDG de Tesla, de Space X et fondateur de l’Hyperloop – défrayait la chronique en criant haut et fort qu’il « ne voulait pas devenir le petit chien des robots ».  Presque un an plus tard, le 28 mars dernier, c’est une nouvelle annonce qui fait sensation. Un tweet de l’homme d’affaires publié sur son fil d’actualités a en effet officialisé les avancées de ses travaux concernant le sujet brûlant de l’intelligence artificielle (IA). Sa nouvelle société très mystérieuse baptisée Neuralink serait en cours de développement d’un implant capable de booster le cerveau humain – pour devenir aussi puissant qu’une intelligence artificielle – et même de télécharger et décharger nos pensées sur ordinateur. L’objectif ? Permettre à l’Homme de rivaliser avec les machines !

La mystérieuse startup Neuralink est née en juillet dernier pour guérir les maladies liées au cerveau

Des filets se connectent aux neurones pour leur donner les mêmes facultés qu’une intelligence artificielleLa startup Neuralink a très peu fait parler d’elle jusqu’à présent. Elle est née en juillet dernier. Ce que l’on sait grâce au Wall Street Journal est qu’elle se destine d’abord à utiliser les nouvelles technologies pour tenter de guérir des maladies comme l’épilepsie ou les fortes dépressions. Plus exactement, Neuralink se spécialise dans la fabrication d’implants pour le cerveau. Si ce premier objectif de santé est atteint, Elon Musk ne cache pas son souhait de travailler sur un implant capable de booster le cerveau humain, plus exactement d’ajouter une couche d’intelligence artificielle à l’intelligence humaine.

Des filets se connectent aux neurones pour leur donner les mêmes facultés qu’une intelligence artificielle

Derrière ces affirmations fracassantes et la création de Neuralink se cache une technologie basée sur des « lacis neuraux », c’est-à-dire un implant capable de relier le cerveau à un ordinateur de manière moins invasive que les implants actuels (qui nécessitent d’ouvrir le crâne, entre autres). Les lacis neuraux sont en fait des filets minuscules, injectés à l’aide d’une simple aiguille, qui se répandent dans le cerveau pour se connecter aux neurones et ainsi leur donner les mêmes facultés de calcul et d’analyse rapide qu’un ordinateur. Ces électrodes miniatures pourraient par ailleurs un jour télécharger des pensées dans un ordinateur, en temps réel.
Des filets se connectent aux neurones pour leur donner les mêmes facultés qu’une intelligence artificielleNeuralink n’en est qu’à ses débuts, mais Elon Musk anticipe la commercialisation d’un premier implant d’ici 4 à 5 ans.

Plusieurs experts dans le domaine ont été recrutés, notamment une spécialiste en électrodes flexibles ou en contrôle du mouvement par le cerveau.

 

Neuralink : le tweet d’Elon Musk pour booster le cerveau humain relance le débat sur les IA !
4.5 (90%) 2 votes

Réagir, commenter :

Votre mail ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevoir nos news ?


0

Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.