La robotique : Regards sur un secteur en pleine évolution

La robotique est une science relativement récente. Ses premières applications datent des années 1960 avec les robots électroménagers. À l’instar de nombreuses disciplines complexes, elle bénéficie des apports de plusieurs autres sciences.

Si ce secteur n’a pas encore forgé le monde annoncé par la science-fiction, il n’en n’est pas bien loin. Le monde de l’homme moderne est déjà rempli de robots qui l’assistent dans ses tâches quotidiennes et qui lui facilitent l’existence.

Que l’on en ait conscience ou pas, que les robots prennent les traits d’automates sophistiqués, s’objets connectés, de robots de compagnie ou de simples voix dans un GPS, la robotique est présente au quotidien dans nos existences modernes et tend à façonner nos existences et nos interactions.

La robotique, quelle utilité pour la société ?

Le premier objectif de la robotique peut se déduire à travers la définition qui l’assimile à un ensemble de techniques permettant de fabriquer des robots. L’utilité qui lui est ainsi attribuée consiste en la mise à disposition d’une assistance capable de prendre en charge des tâches difficiles, dangereuses ou répétitives qui incombent à l’humain.

La situation actuelle

Aujourd’hui, la robotique permet de disposer d’une assistance fiable et quasiment infatigable dans une multitude de secteurs.

  • Le secteur industriel : dans ce secteur, les tâches répétitives, celles qui requièrent de la force ou encore de la précision sont l’apanage des robots ;
  • Le secteur militaire : sur le plan militaire, elle permet d’intervenir sur des théâtres dangereux sans exposer de vies humaines ;
  • Le secteur médical : dans le cadre d’une opération chirurgicale, elle peut fournir la précision d’une main qui ne tremble pas, permettant ainsi des gestes délicats et extrêmement mesurés. Les nanorobots peuvent aussi intervenir de manière ciblée pour des traitements ou des opérations spécifiques. Elle intervient également dans le diagnostic en compilant rapidement de grands volumes de données médicales sur des cas similaires ou sur d’autres patients ;
  • L’usage civil : au sein des espaces urbains, certaines tâches de nettoyage, de déneigement ou encore d’information du public sont confiées à des robots ;
  • Les tâches domestiques : dans la sphère domestique, elle occupe une grande place à travers l’électroménager. Ainsi, passer l’aspirateur, tondre la pelouse ou encore apprêter le dîner sans autant de tâches qu’il est possible de confier aux robots.

La robotique est également largement employée pour l’exploration spatiale, l’exploration de sites de catastrophes naturelles ou d’explosions, dans le secteur des transports ou, plus inattendu, dans l’industrie du plaisir sexuel. Cette liste d’applications est loin d’être exhaustive.

Du fait du recours massif et croissant à la robotique dans l’ensemble des secteurs ainsi évoqués, les performances des robots s’améliorent sensiblement, ce qui permet à la discipline de s’étendre à de nouvelles applications.

C’est le cas notamment des voitures autonomes ou encore de la livraison par des robots. La nature est une source d’inspiration inépuisable, elle permet au travers du biomimétisme d’inspirer les recherches pour améliorer la performance et l’efficience des robots.

Les perspectives

Il est à prévoir non seulement que la robotique s’étende à de nouvelles applications, mais également qu’elle améliore grandement ses performances dans les domaines où l’on y fait déjà recours.

Sur le plan industriel, de nombreux acteurs ont compris l’intérêt du recours massif à la robotisation afin de s’assurer une longueur d’avance en termes de rapidité, de précision, de productivité ou encore de compétitivité.

Cela soulève évidemment le vaste débat sur le remplacement des travailleurs humains par les robots.

Dans le secteur délicat de la médecine, l’établissement de diagnostics relève toujours de la compétence finale du praticien humain. Avec les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle, il est à prévoir que la place des robots, dans ce secteur comme dans de nombreux autres, s’élargisse.

Ces évolutions donnent cependant lieu à de nombreux débats à la fois politiques, juridiques, éthiques ou encore socio-économiques. Mais le fait est qu’on n’arrête pas le progrès. Plutôt que de brider les avancées de la robotique, il est probable que ce soit à la société de se transformer afin de s’adapter à ses évolutions.

Les différentes catégories de robots

La robotique pour la santé humaine

Les robots médicaux sont principalement dédiés aux opérations chirurgicales, à la collecte d’information ou au diagnostic. Dans le cadre d’une intervention chirurgicale, il peut s’agir d’un bras articulé qui reproduit sur un patient des mouvements faits par un médecin et transmis à distance.

Les robots et l’anthropomorphisme

Si les robots peuvent prendre la forme de bras articulés doués d’une force phénoménale et capables de travailler à une cadence infernale, ils peuvent également être destinés exclusivement à interagir avec les humains : c’est la robotique sociale.

De tels robots servent aussi bien dans les musées que dans les hôpitaux ou dans les banques. Loin de se cantonner à collecter des informations ou à en fournir, ces interlocuteurs se veulent particulièrement proches de l’humain.

Les robots anthropomorphiques ont généralement une forme humanoïde et sont capables de se déplacer à la manière de l’homme. Ils sont de surcroît, conçus pour être capables de reconnaître les visages et de parler comme les humains. Leur forte similarité avec les hommes créée un phénomène de mal-être des humains confronté à ces humanoïdes appelé vallée de l’étrange.

L’industrie, grande consommatrice de robots

L’industrie est l’une des premières applications de la robotique. Les robots industriels sont d’ailleurs les plus nombreux qui existent. Ils ont des applications aussi variées que :

  • La soudure ;
  • La peinture ;
  • Le nettoyage ;
  • La démolition ;
  • La surveillance ;
  • L’emballage.

Les robots domestiques

Aujourd’hui, les robots domestiques ne se limitent pas à passer l’aspirateur. Ils peuvent prendre la forme de Smart TV, réaliser des cocktail sur les bateaux croisières, préparer le dîner un peu avant que l’on rentre chez soi ou veiller à la sécurité de la maison.

Avec l’émergence du concept de smart home, de tels robots domestiques verront sans doute leurs sphères d’application s’élargir. La prise de contrôle des objets connectés et leur usage optimal pour faciliter le quotidien sont des évolutions probables.

Si les robots domestiques sont essentiellement dédiés au ménage, ils servent aussi à un usage ludique ou au transport de personnes.

Les robots explorateurs

De par sa constitution biologique, l’homme est limité dans sa capacité à se mouvoir dans l’univers connu. Le recours à des explorateurs non soumis aux limites humaines est donc une solution largement employée pour explorer les zones qui, si elles échappent aux capacités humaines, restent à portée de son intérêt.

Les robots militaires

Les applications militaires font partie des plus évidentes pour les robots en raison de la force et de la résistance dont ils peuvent faire preuve, mais aussi de l’absence de coût humain attaché à leur déploiement sur les théâtres d’opération.

Pour la majorité d’entre eux, les robots militaires servent surtout à la surveillance, au combat ou encore au déminage. De l’avis de nombreux scientifiques, avec des robots armés autonomes, la robotique pourrait donner lieu à la troisième révolution dans la pratique de la guerre, après les poudres et les armes nucléaires.

En quoi consiste un robot ?

Le terme robot est apparu pour la première fois dans une pièce de théâtre écrite en 1920. Il désignait alors...

Plus ...

Tout savoir sur l’exosquelette

Un exosquelette est, par opposition à un endosquelette, un squelette externe. Il existe dans la nature de multiples exemples d’exosquelettes....

Plus ...

Toute l’actualité des drones

De plus en présent dans les secteurs du transport, du loisir et de la surveillance, le concept du drone à...

Plus ...

Quel aspirateur robot Neato Botvac choisir ?

Quel aspirateur robot Neato Botvac choisir ?

Les aspirateurs robots Neato Botvac : bonne qualité et design malin (pour aspirer dans les coins)   L’entreprise Neato Robotics commercialise ses aspirateurs robots, notamment le Neato Botvac D85 et...

Quel aspirateur robot choisir ?

Quel aspirateur robot choisir ?

Votre aspirateur robot sera votre meilleur allié pour faire le ménage, à condition de choisir un modèle adapté à votre maison, tant en termes de surface que de type de sol (moquette, parquet…), de...

Sony relance Aibo, le robot-chien adoré des Japonais

Sony relance Aibo, le robot-chien adoré des Japonais

Après 10 ans d’absence, le célèbre robot-chien de Sony baptisé « Aibo » est de retour dans la place ! Sa production s’était arrêtée en 2006, au grand dam des fanas de ce petit robot de compagnie...

Drone Parrot, une bonne idée de cadeau pour Noel !

Drone Parrot, une bonne idée de cadeau pour Noel !

Parrot est une société française qui fabrique et commercialise des drones depuis 2010.Parrot fait parties des acteurs principaux du marché des drones. C’est une société établie qui propose des...