Sony relance Aibo, le robot-chien adoré des Japonais

par Martin - 219 views0

Sony relance Aibo, le robot-chien adoré des Japonais
Après 10 ans d’absence, le célèbre robot-chien de Sony baptisé « Aibo » est de retour dans la place ! Sa production s’était arrêtée en 2006, au grand dam des fanas de ce petit robot de compagnie doté, à l’époque, d’une intelligence artificielle bien avancée. Au Japon, AIBO était vu comme un véritable animal vivant. Certains maîtres avaient même organisé des funérailles bouddhistes lorsque leur chien robotique n’avait plus fonctionné. Zoom sur la période faste AIBO – de 1999 à 2006 – puis sur le retour du robot de compagnie prévu dès janvier 2018 au Japon, avant d’envahir le reste du monde !

À sa sortie, 3000 AIBO sont vendus au Japon en moins de 20 minutes

À sa sortie, 3000 AIBO sont vendus au Japon en moins de 20 minutesAIBO est le célèbre robot de compagnie en forme de chien de la marque Sony… Le chouchou des Japonais ! À sa sortie en 1999, 3000 AIBO sont vendus en moins de 20 minutes, malgré son prix élevé (l’équivalent de 1800 euros actuels). À l’époque, l’animal est déjà doté d’une intelligence artificielle apprenante. Il est capable de développer sa propre personnalité, de reconnaître son maître, d’aboyer pour communiquer et de simuler des émotions plus vraies que nature.
Les Japonais qui adoptent ce petit robot chiot mignon en sont fous, mais l’engouement des quelques milliers de fans est insuffisant et Sony cesse la production d’AIBO en 2006. Les propriétaires se retrouvent démunis à la moindre défaillance de leur chien robot. Une clinique vétérinaire AIBO naît de l’initiative de quelques ingénieurs Sony ; les robots de compagnie sont « soignés », mais nombreux sont ceux qui cessent de fonctionner, faute de pièces détachées encore disponibles sur le marché.
Des funérailles bouddhistes ont régulièrement lieu au Japon lorsqu’un AIBO ne fonctionne plus. Des propriétaires acceptent de donner les pièces de leur chien au même titre qu’un don d’organe, dans l’unique but de pouvoir « sauver » d’autres robots de compagnie.
Vous l’avez compris, AIBO était une véritable frénésie au Japon ; peut-être même un avant-goût de l’attachement et de l’empathie que nous pourrions ressentir envers un robot si, d’aventure, ce dernier se dotait de comportements et de mimiques de plus en plus « humanisés ». AIBO représente toute une époque de la robotique grand public et son retour, 10 ans plus tard, est attendu comme il se doit au pays du soleil levant.

En 2018, un  robot de compagnie plus agile (22 degrés de liberté)

En 2018, un robot de compagnie plus agile (22 degrés de liberté)AIBO version 2018 s’écrit en minuscule : « Aibo ». Il s’apparente toujours à un robot de compagnie choupi en forme de chien, mais ses lignes sont plus arrondies et plus fines. Aibo se déplace, il aboie et il fait même des pipis virtuels contre les murs de la maison. Il peut accomplir des pirouettes grâce à ses 22 degrés de liberté, au niveau de la tête, des pattes, de la bouche, du cou ou encore de la queue. Ses yeux sont deux écrans Oled capables de véhiculer des expressions pour simuler des émotions adaptées au contexte.

Aibo version 2018 est évidemment un robot de compagnie connecté !

Et bien sûr, Aibo version 2018 est connecté. Ses paramètres et les photos qu’il prend grâce à sa caméra intégrée sont accessibles via une application Smartphone ou tablette. Son maître peut aussi interagir avec lui à distance grâce à sa connexion Internet couplée à une batterie de capteurs et de micros intégrés. Au sujet des capteurs, le robot de compagnie dispose, en vrac, d’un gyroscope, d’un capteur de pression et de luminosité, d’un capteur de mouvement, d’évaluation des distances, de plusieurs microphones, d’un haut-parleur et de caméras pour pouvoir cartographier son environnement.

Un Cloud pour stocker les données d’Aibo et développer son intelligence

Un Cloud pour stocker les données d’Aibo et développer son intelligenceEt ce n’est pas tout ! Un Aibo Cloud (payant) permet au chien de stocker et d’analyser les données qu’il récolte au fur et à mesure de ses interactions pour pouvoir apprendre toujours plus de ses maîtres, de son environnement, mais aussi d’autres Aibo qu’il rencontre. Il développe ainsi sa propre personnalité et va certainement encore plus loin que son acolyte du début des années 2000. L’Aibo Cloud est plus exactement une plateforme collaborative capable d’analyser les données de tous les Aibo pour améliorer constamment l’intelligence artificielle de ses robots de compagnie.
« Aibo peut créer un lien émotionnel avec les membres de la famille en leur apportant l’amour, l’affection et la joie de s’occuper d’un compagnon », a déclaré Sony.
Le nouvel Aibo sera vendu 198 000 yens, soit environ 1500 euros. L’abonnement au Cloud Aibo sera de 22 euros par mois. Seul petit hic, l’autonomie de ce robot de compagnie est de 2 heures pour une recharge de 3 heures.
Alors, vous laisserez-vous séduire par ce robot de compagnie qui a fait la joie de milliers de Japonais ?
Sony relance Aibo, le robot-chien adoré des Japonais
5 (100%) 1 vote

Réagir, commenter :

Votre mail ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevoir nos news ?


0

Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.