« Sentir » son mot de passe ou des objets sur nos écrans : les promesses de l’haptique, la nouvelle techno’ tendance

par Alix - 49 views0

haptique

Après la vision et le son, c’est le toucher qui sera la prochaine étape de la réalité virtuelle et augmentée. Comment ? Quoi ? Grâce aux nouvelles technologies basées sur l’haptique, bien sûr ! Pour synthétiser, sachez que l’haptique (science du toucher) transforme les ultra-sons issus du frottement de nos doigts sur un écran en sensations de toucher, différentes selon la fréquence utilisée. L’haptique permet ainsi de ressentir le textile, le métal ou encore les contours d’un objet, par simple contact avec un écran tactile…

De quoi ouvrir de sacrées perspectives dans les domaines du e-commerce et du jeu, mais aussi de l’automobile… Certains envisagent même la création de mots de passe cryptés grâce au ressenti. L’haptique en détail ? Robots et Compagnie vous donne les clés pour bien comprendre et appréhender cette nouvelle techno’ un peu folle qui pourrait bien changer notre quotidien à très court terme.

 

L’haptique : pour quoi ? Comment ? Quésaco ?

haptique

Nous le disions, la science de l’haptique – science du toucher – transforme les ultra-sons issus du frottement de nos doigts sur un écran en véritable sensation de toucher un objet, différentes selon la fréquence utilisée. La sensation du tissu, du métal, les contours d’un objet sont perçus par nos doigts alors même qu’ils sont simplement en train d’effleurer un écran d’ordinateur ou de Smartphone.

Seule une poignée de startups sont aujourd’hui spécialisées dans la science de l’haptique, mais au vu des résultats – très prometteurs – qu’elles ont présentés ces derniers mois, le secteur pourrait bien émerger et connaître un gros boom à court terme. Le domaine était d’ailleurs représenté au CES Las Vegas (Consumer Electronics Show), le célèbre salon international des nouvelles technologies qui se tenait du 9 au 12 janvier dernier, notamment via la startup grenobloise Hap2U.

 

L’haptique pour sentir un produit avant de l’acheter en ligne

Pour vous donner un premier exemple concret, Actronika est une entreprise française qui développe un concept très particulier. Il s’agit d’un boîtier connecté à une plateforme qui permet de « toucher » et « ressentir » les objets vus sur les sites de e-commerce. Lorsque l’utilisateur porte le boîtier sur son poignet et qu’il regarde des montres sur Internet (à travers la caméra de son Smartphone), il ressent littéralement la montre à son poignet telle qu’elle serait s’il la portait réellement : son poids, sa texture et même le tic-tac des aiguilles.

Imaginez ce type de technologie pour tous les objets disponibles sur Internet : des boutiques en ligne de prêt-à-porter qui vous permettent d’essayer un vêtement et de sentir s’il est à votre taille (ou non) avant d’acheter. Idem pour les chaussures, accessoires et, finalement, tous les produits qui nécessitent de choisir une taille.

 

Ajouter le sens du toucher aux véhicules connectés

Le secteur automobile s’intéresse aussi à l’haptique, car les conducteurs de voitures connectées peinent à regarder leurs écrans de contrôle tout en restant concentrés sur la route (pour gérer le GPS, la climatisation, la musique et les fonctionnalités multimédias du véhicule). « Cette situation illustre l’urgence d’apporter une troisième dimension, celle du toucher, afin de faciliter la communication entre l’utilisateur et l’écran tactile », a expliqué Cédric Chappaz, le Président de la startup de l’haptique Hap2U présente au CES de Las Vegas 2018.

 

Un alphabet de ressentis pour générer des mots de passe haptiques !

Un alphabet de ressentis pour générer des mots de passe haptiques !Plus fort, l’haptique pourrait également être utilisé… Comme mot de passe nouvelle génération ! « Si demain les codes secrets n’étaient plus visuels, mais tactiles, ils seraient plus difficilement « détournables », car uniquement perçus par l’utilisateur et son interface, explique Cédric Chappaz. On pourra sélectionner, non pas des chiffres de 1 à 9, mais des textures préalablement définies par l’utilisateur ». L’haptique serait, en quelque sorte, une autre manière de crypter et coder par un nouvel alphabet de sensations.

En attendant les mots de passe haptiques, la startup Hap2U a présenté son nouveau produit capable d’associer l’image d’un bouton à la sensation de le tourner dans un sens ou dans un autre par simple toucher sur un écran tactile. Cette fonctionnalité s’intègre dans les sites de e-commerce, au moment du paiement ou pour valider son panier, par exemple.

 

 La réalité augmentée par le toucher

La technologie du toucher n’en est qu’à ses prémices et ses perspectives semblent déjà énormes. Le sens du toucher est finalement ce qui manque aux environnements virtuels pour améliorer l’expérience basée sur le son et la vision. On parle même de réalité augmentée par le toucher !

 

 

Dans ce contexte, le secteur de l’haptique ne devrait pas tarder à exploser, d’après les experts. D’ailleurs, les grands des nouvelles technologies comme Facebook et Google s’y intéressent fortement, même si « leurs recherches dans le domaine restent très académiques », a expliqué Gilles Meyer, le Président de la startup Actronika. Bonne nouvelle, il semblerait que la France soit le pays le plus avancé en la matière avec les États-Unis. Alors, affaire à suivre sur Robots et Compagnie !

 

« Sentir » son mot de passe ou des objets sur nos écrans : les promesses de l’haptique, la nouvelle techno’ tendance
5 (100%) 1 vote

Réagir, commenter :

Votre mail ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevoir nos news ?


0

Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.