Plus fort que la course de drones : le combat de drones

par Martin - 155 views0

Plus fort que la course de drones : le combat de drones

Les courses de drones cartonnent un peu partout dans le monde et deviennent même de véritables disciplines sportives, comme nous l’avons vu au Paris Drone Festival. Évidemment, fans et pilotes n’allaient pas s’arrêter là. Plus fort que la course, nous avons désormais le combat de drones. La pratique émerge tout doucement San Francisco et elle est encore plus spectaculaire ! Des batailles aériennes dans des rings, des duels de drones agressifs conçus spécialement pour le combat : l’ASL (Aerial Sports League) qui organise les combats de drones – les « games of drones » – entend populariser la discipline et a même lancé une campagne de financement participatif pour créer un super drone indestructible.

Les courses de drones un nouveau loisir qui fait fureur !

Plus fort que la course de drones : le combat de dronesLa course de drones est la nouvelle tendance en matière de loisir hype et high-tech. Au Championnat du monde de Dubaï de cette année, nous avons vu des pilotes s’affronter en FPV*, dans des décors dignes des meilleurs jeux vidéo, à des pointes allant jusqu’à 130 km/heure. Au Paris Drone Festival, nous avons rencontré des compétiteurs chouchoutés tels des pilotes de F1… La course de drones devient une véritable pratique sportive. D’ailleurs, de plus en plus de passionnés organisent des sessions, dans les forêts ou en intérieur, pour s’affronter dans des courses de vitesse ou pour réaliser des figures de voltige aérienne.

Plus fort que la course de drones : le combat de dronesUne émission de télévision dédiée au drone a vu le jour sur la chaîne MCS Extrême (disponible sur Canalsat et Numéricable).

Ultimate Drone retransmet les compétitions de drones les plus populaires dans le monde ou encore des figures en free-style réalisées par les nouvelles stars du drone, qui s’appellent Skitzo ou Mattystuntz.

*FPV pour « First Person View » signifie que le drone est équipé d’une caméra reliée à un casque de réalité virtuelle portée par le pilote. Celui-ci est alors en immersion, comme s’il était à bord du drone, et il multiplie les sensations de vitesse. Souvent, lors de compétitions de drones, des écrans géants retransmettent les images prises par le drone en temps réel ; les spectateurs « vivent » eux aussi les sensations du pilote.

À San Francisco, le combat de drones a déjà ses propres règles

Plus fort que la course de drones : le combat de dronesC’est dans cet univers en pleine ébullition qu’est née une nouvelle pratique. Plus fort que la course de drones : le combat de drones ! De véritables batailles aériennes ont lieu actuellement à San Francisco et alentour. Elles rassemblent de plus en plus de monde à tel point que l’ASL (Aerial Sports League), qui assure l’organisation de ces événements, commence à s’exporter sur la côte est des États-Unis. Et les combats de drones ont déjà des règles bien définies. Les engins évoluent en duel au sein d’un ring protégé par un grillage. Chaque pilote débute la partie avec trois points et dès que l’un d’eux se crashe, il perd un point. Le premier arrivé à 0 perd le match. L’objectif, vous l’avez compris, est de déstabiliser le drone rival et de réussir à le projeter au sol sans mettre en péril son propre appareil. Après un crash, le pilote dispose de 90 secondes pour réparer son drone, remplacer ses hélices et repartir sur le ring.

Des drones indestructibles composés des mêmes matériaux que ceux de l’armée

Des drones indestructibles composés des mêmes matériaux que ceux de l’arméeLes appareils utilisés pour les combats de drones sont évidemment de sacrées pointures. L’ASL a mis au point un super drone (réputé indestructible !) grâce une campagne de financement participatif organisée sur Kickstarter. L’engin en question est composé du même type de matériaux (polymères) que ceux utilisés par l’armée américaine pour certains de leurs équipements. Il paraît que le drone ne craint ni le feu ni les balles ! Il est vendu environ 400 dollars (près de 360 euros), mais déjà, un nouveau drone est en cours de conception par l’ASL. Toujours aussi costaud et agressif, il sera doté d’une caméra pour permettre aux pilotes de vivre les combats en FPV, mais aussi pour retransmettre les images sur écran géant auprès des spectateurs. Les « games of drones », comme ils s’appellent, seront, sur la volonté de l’ASL, de plus en plus visuels et ludiques, à mi-chemin entre les combats de catch et de la voltige aérienne !

Plus fort que la course de drones : le combat de drones
4.5 (90%) 2 votes

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.