Jarvis de Mark Zuckerberg vs Jarvis d’Iron Man : le match

par Alix - 126 views0

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck Zuckerberg

L’an dernier, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg annonçait le projet de créer un assistant virtuel tout spécialement pour sa maison : une intelligence artificielle (IA) surdouée et entièrement à sa disposition, capable de régir de nombreux aspect de son foyer. La smart house de rêve, en quelque sorte. 100 heures de travail plus tard, c’est chose faite. Elle s’appelle Jarvis – comme l’IA d’Iron Man –  et elle est l’intelligence artificielle personnelle de Mark Zuckerberg. Elle a été présentée à la face du monde dans une vidéo tout à fait flippante dans laquelle on voit le fondateur de Facebook évoluer chez lui, sourire coincé, entouré de sa famille et interagissant de différentes manières avec Jarvis… Et qu’est-ce que ça donne alors, une IA maison, développée de toute pièce par Mark Zuckerberg ? Eh bien pas grand-chose, comme vous allez le constater ! Et au fait, pourquoi le Jarvis de Mark n’est pas aussi fun que le Jarvis d’Iron Man ? On vous dit tout sur Robots et Compagnie.

 

Jarvis d’Iron Man vs Jarvis de Mark Zuckerberg

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck ZuckerbergJarvis, l’assistant personnel de la maison de Mark Zuckerberg, a l’air plutôt cool. Son nom, déjà, fait référence à l’intelligence artificielle (IA) présente dans le film de superhéros Iron Man, capable de réaliser de savants calculs tout en contrôlant l’intégralité de la maison de Tony Stark. Mais ça, c’est le Jarvis d’Iron Man ; de la science-fiction. Le Jarvis de Mark Zuckerberg est lui aussi un assistant virtuel de maison, lui aussi capable de contrôler les objets de la maison. Mais même s’il parle et a été doublé par la voix de Morgan Freeman, il s’avère beaucoup moins fun et, surtout, beaucoup moins performant.

Côté fonctionnalités, l’intelligence artificielle (IA) appelée Jarvis ressemble à un assistant virtuel de maison amélioré, de type boîtier connecté d’Amazon ou de Google (Écho d’Amazon ou Google Assistant) que vous trouvez dans le commerce pour quelques centaines de dollars. Jarvis est capable de retenir l’agenda de l’utilisateur pour lui rappeler ses rendez-vous, de contrôler une partie de la domotique de la maison connectée de Mark Zuckerberg, de lancer sa musique préférée et de papoter un chouia avec lui.

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck ZuckerbergPetit plus, Jarvis peut reconnaître les visages et les voix des personnes qu’il côtoie, notamment les parents de Mark comme vous le verrez dans la vidéo de présentation postée par le fondateur de Facebook. Mark Zuckerberg a effectivement doté son IA maison d’un système de reconnaissance faciale et de reconnaissance vocale. Youpi !

Bon, et côté down, qu’est-ce que nous avons ?

Le challenge pour relier Jarvis à l’ensemble des objets connectés de la maison

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck ZuckerbergLe premier hic dévoilé par Mark Zuckerberg, et non des moindres : Jarvis s’est buté au problème des langages informatiques bordéliques de l’ensemble des objets connectés de sa maison. De la cafetière en passant par les enceintes, le chauffage ou encore les caméras de surveillance, chaque marque d’objet connecté conçoit ses produits selon son propre langage informatique et il a été tout simplement impossible de relier Jarvis à l’ensemble de la domotique de la maison, sans passer par un travail préparatoire fastidieux qui consistait à traduire tous ces logiciels dans un langage unique.

Comme le précise Mark Zuckerberg, il est urgent de mettre en place un standard de programmation dans le cadre de l’Internet des objets au risque de ne jamais voir une intelligence artificielle capable de faire office de centrale domotique pour l’ensemble des objets de nos foyers.

Jarvis de Mark est IA très basique alors que Jarvis d’Iron Man est une super IA conscientisée !

Deuxième hic : Jarvis est une intelligence artificielle maison, créée à titre personnel par Mark Zuckerberg, certes, mais nous avons quand même ici l’un des plus gros geeks du monde et meilleur codeur informatique de sa génération. Alors, dans de telles conditions, pourquoi son Jarvis n’est pas aussi cool que le Jarvis d’Iron Man ? Mark Zuckerberg explique : « J’ai aujourd’hui un système assez performant qui me comprend et peut faire pas mal de choses, mais même si je passais 1 000 heures supplémentaires dessus, je ne serais probablement pas capable de construire un système capable d’apprendre tout seul des techniques entièrement nouvelles ; à moins que je ne fasse une découverte sur l’IA entre temps. »

Une IA est ultra performante dans un seul domaine uniquement

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck ZuckerbergUne intelligence artificielle resterait donc une intelligence artificielle, même en deep learning, procédé qui consiste à faire améliorer les résultats obtenus d’une machine à force de répétition et d’exercice. C’est-à-dire qu’une IA, Jarvis ou une autre, peut être ultra performante pour une ou plusieurs tâches pour lesquelles elle a été programmée et entraînée, mais elle ne pourra jamais (en l’état des développements actuels) apprendre par elle-même une nouvelle tâche. Le logiciel AlphaGo de Google, par exemple, est le champion du monde du jeu de Go. Il a même battu le champion en titre (humain) il y a quelques mois. Alphago est conçu en deep learning, c’est-à-dire que tous les coups possibles du jeu n’ont pas été préprogrammés. Le logiciel a appris à force de jouer et a développé ses propres coups par l’expérience… Prouesse technologique en soi. Mais Alphago ne saura jamais jouer aux échecs ou comprendre une conversation, puisqu’il a été conçu pour jouer au jeu de Go.

Jarvis d’Iron Man peut prendre des décisions en dehors de son champ de compétences… Et c’est pour ça qu’elle est aussi cool !

Jarvis l'intelligence artificielle de Marck ZuckerbergUne intelligence artificielle telle que le Jarvis d’Iron Man, par contre, ne se contente pas de reconnaître des images ou des sons déjà identifiés ; elle comprend de nouveaux concepts et de nouveaux contextes, par elle-même. Elle est capable de s’adapter à une situation inédite ou de prendre une décision en dehors de ses compétences initiales. Et c’est pour ça qu’elle est aussi fun !

Nous sommes donc assez loin pour l’instant d’une super intelligence artificielle, voire d’une conscience artificielle capable de prendre le pouvoir sur le monde. Contentons-nous de visionner la vidéo flippante de Mark Zuckerberg nous présentant son petit Jarvis à la voix succulente de Morgan Freeman.

La vidéo flippante de présentation de Jarvis et de la famille Zuckerberg :

Jarvis de Mark Zuckerberg vs Jarvis d’Iron Man : le match
4.67 (93.33%) 3 votes

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.