Uber, Airbus, Sea Bubble … Les projets de voitures volantes se précisent !

par Martin - 89 views0

Uber, Airbus, Sea Bubble ... Les projets de voitures volantes se précisent !

Bienvenue dans le futur ! Les voitures volantes ne seront bientôt plus de la science-fiction, mais bel et bien une réalité. Vous pensez que seule une poignée de milliardaires se déplacera dans les airs ? Vous vous trompez ! La voiture volante sera un mode de transport courant, urbain, voire transport en commun ! De Uber qui prévoit une course autonome par les aires pour moins de 21 dollars à Airbus qui travaille sur le CityAirbus ou encore Pop Up, mi-voiture mi-drone 100 % autonome… Voici les 5 projets de véhicules volants les plus en vogue du moment ! 30

Airbus et sa voiture volante autopilotable

Airbus et sa voiture volante autopilotableLe géant de l’aéronautique français Airbus n’allait pas passer à côté de ce nouveau marché prometteur ! Le groupe a même embauché Paul Eremenko, ex-ingénieur chez Google, pour travailler sur plusieurs modèles de voitures volantes autonomes, dont certains ont déjà leur maquette en cours de développement. Il y a le Vahana, utilisable en milieu urbain sur de courtes distances via un système de réservation sur Smartphone ou encore le CityAirbus, un véhicule volant personnel, pilotable comme un hélicoptère. Enfin, il y a le projet Pop Up, présenté au dernier salon de l’automobile, une voiture volante et autonome de bout en bout, dans laquelle il suffira de s’installer pour aller d’un point A à un point B en combinant trajet sur route et trajet dans les airs.

21 dollars pour un trajet dans les airs… Avec Uber !

21 dollars pour un trajet dans les airs... Avec Uber !Uber est aussi sur le coup et pense à un modèle de voiture volante qui serait en fait un drone taxi. Vous pourrez donc un jour commander un Uber, mais sans chauffeur et dans les airs, si vous préférez. Le géant du transport a annoncé vouloir organiser « un vaste réseau d’aéronefs à décollage vertical ». Il a embauché Mark Moore, ex-employé de la Nasa, pour élaborer ce projet.

Les drones taxis d’Uber devraient bénéficier d’une propulsion électrique et se recharger dans des « vertiports » installés sur les toits des immeubles. Uber a même envisagé le coût d’un trajet à 21 dollars pour une course de 70 km… Complètement foufou, mais bel et bien dans les tuyaux de l’entreprise !

Les photos volées de la startup mystère de Larry Page montre des voitures volantes

Les photos volées de la startup mystère de Larry Page montre des voitures volantesZee.Aero est la nouvelle startup « cachée » du fondateur de Google, Larry Page. L’homme a installé les locaux de Zee.Aero à deux pas du géant du Web, dans la Silicon Valley, mais il reste très mystérieux sur son objet social. Grâce à des photos volées et au travail de journalistes zélés, nous en savons plus. L’entreprise se destine à concevoir un véhicule volant dont les premières images dévoilent une rangée d’hélices laissant à penser que son décollage sera horizontal. Larry Page aurait investi 100 millions de dollars de sa fortune personnelle pour lancer la startup et celle-ci emploierait actuellement près de 150 salariés.

Un véhicule volant hybride pour mixer la route et les airs

Un véhicule volant hybride pour mixer la route et les airsL’entreprise Terrafugia a été créée en 2006 par deux anciens chercheurs du MIT (Massachusetts  Institue of Technology). Ensemble, ils ont conçu le modèle de voiture volante TF-X ; véhicule hybride pour particuliers, capable de rouler sur route et de s’envoler pour assurer des trajets mixtes terre et air. Doté de deux ailes repliables, le TF-X comporte également sur sa dernière version deux hélices escamotables pour décoller à la verticale. La voiture volante est autonome ; il suffit d’entrer sa destination dans un ordinateur de bord et de se laisser tranquillement véhiculer. Elle peut transporter quatre passagers et dispose d’une autonomie de 800 km pour une vitesse jusqu’à 320 km/heure. Terrafugia est le projet le plus abouti actuellement sur le marché.

Des bateaux volants autonomes arrivent à Paris !

Des bateaux volants autonomes arrivent à Paris !Et le premier taxi volant effectivement en circulation sera… à Paris ! Vous avez sûrement déjà entendu parler de Sea Bubble (nous en parlions d’ailleurs dans un article daté de mars 2016 : la Mairie de Paris commande des taxis volants au-dessus de la Seine). Ce petit bateau autonome (sans navigateur) est capable de « voler » juste au-dessus de l’eau et jusqu’à 12km/heure grâce à la présence d’ailes immergées. Sea Bubble est en fait inspiré de la technologie de l’hydroptère, un modèle de catamaran conçu par le navigateur Alain Thébault. Le Sea Bubble est bel et bien entièrement autonome ; une sorte de mix entre la voiture et le hors-bord, propulsé par un moteur électrique. Le seul contact qu’aura l’engin avec l’eau proviendra de ses foils (les ailes du bateau) pour lui transmettre une force portante ; sur le même modèle que l’hydroptère, donc. Les premiers Sea Bubble devraient être prêts à assurer une ligne de desserte sur la Seine courant mars 2017.

 

 

 

 

Uber, Airbus, Sea Bubble … Les projets de voitures volantes se précisent !
5 (100%) 1 vote

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.