Le scooter du futur s’appelle Weebot

par Maxence - 131 views0

Le scooter du futur s’appelle Weebot

Les engins de transport gyropode, vous connaissez ? Ce sont tous ces nouveaux modèles de transport urbain qui utilisent l’inertie du corps (et la propulsion électrique, éventuellement) pour se déplacer. Tel est le concept du Weebot, qui sera peut-être votre scooter du futur ! Le véhicule ressemble plus ou moins à une moto, sauf qu’il n’a qu’une roue et qu’il avance ou tourne selon les mouvements de votre corps ! Un peu casse-coupe au début, mais la startup à l’initiative de Weebot assure que même les débutants arriveront à le prendre en main facilement. Robots et Compagnie vous présente l’engin.

 

Le scooter du futur qui n’en est pas un…

On n’arrête pas d’inventer de nouveaux modes de transport urbain, pratique et écologique et, dans cette mouvance, voici le Weebot qui sera peut-être votre scooter du futur. L’engin ressemble de loin à une moto : un cylindre, un guidon, des freins… Mais il fonctionne à propulsion électrique couplée à… l’inertie du corps ! En clair, vous enfourchez votre fier destrier ; vous mettez le contact (jusqu’ici tout est normal). Puis, pour démarre, vous vous penchez vers l’avant. Plus vous vous baissez, plus votre scooter prend de la vitesse. C’est également le centre de gravité de votre corps qui sert à tourner à droite ou à gauche, en vous penchant cette fois-ci sur l’un ou l’autre côté. Pour freiner ou ralentir, il suffit de vous redresser et de basculer vers l’arrière. De quoi vivre les sensations de la moto… Sans moto et sans pollution ! Si l’engin semble surprenant à prendre en main (notamment l’avant du véhicule, qui ne n’a pas de roue !), la startup Weebot assure que tout a été fait pour que même les débutants l’adoptent rapidement. Par ailleurs, des cales sont placées sur les côtés pour y poser vos pieds en cas de vacillement.

50 km d’autonomie pour un scooter de 15 kg seulement

weebot : Le scooter du futur qui n’en est pas un...Côté caractéristiques, le Weebot est équipé d’une clé antivol de démarrage, d’un klaxon et d’une LED disposée à l’avant, qui émet un signal sonore lorsque l’on approche de la vitesse maximale du véhicule.

L’autonomie du Weebot est de 50 km. Il ne pèse que 15 kg et il est capable d’atteindre 15 à 20 km/heure (jusqu’à 35 km/heure si l’on se penche très très en avant). Pratique pour se déplacer en ville !

Le scooter du futur sera un véhicule gyropode !

Pour le vocabulaire, sachez que le Weebot fait partie de la gamme des véhicules appelés gyropodes, c’est-à-dire les engins se servant de l’inertie du corps pour se déplacer. Ils sont actuellement tolérés en France sur les trottoirs pour les petites vitesses et sur route ou couloir à vélo pour les véhicules plus conséquents, ce qui sera le cas du Weebot qui s’apparente plus à un petit scooter qu’à un segway, par exemple, qui est l’engin gyropode par excellence.

 

Le Weebot a été conçu par une startup française du même nom, fondée en 2014. Il est produit en Asie et l’entreprise vous propose plusieurs coloris : noir, rouge, bleu, vert. Il se présente comme « la moto électrique et gyropode ». Il est vendu 1 590 euros.

 

 

Le scooter du futur s’appelle Weebot
5 (100%) 1 vote

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.