La réalité virtuelle (VR) est une technologie qui se développe à vitesse galopante ; sur le point d’impacter fortement notre manière de vivre. Que ce soit pour les loisirs ou l’activité professionnelle, la réalité virtuelle trouve à s’appliquer à tous les secteurs. Dans le monde du travail, elle provoque la création de nouvelles formations, de nouveaux métiers et favorise l’emploi. Mais comment un produit, conçu à l’origine pour séduire les amoureux des jeux vidéo, va-t-il conquérir les entreprises ? Comment cette technologie impactera-t-elle nos organisations dans un futur proche ?

La réalité virtuelle (VR) : après les loisirs, place à l’entreprise !

La réalité virtuelle (VR) commence à intéresser tous les domaines et séduit de nombreux secteurs d’activité. Si la conquête du marché de loisir est actée (nous en avons déjà une illustration avec les jeux vidéo qui apportent de nouvelles perspectives dans le monde du gaming et satisfait les geek du monde entier), les spécialistes s’accordent à dire que cette technologie envahira également le monde professionnel.

La réalité virtuelle (VR) : après les loisirs, place à l’entreprise !Mais la VR a également d’autres applications insoupçonnées comme l’apprentissage, la formation, la sensibilisation ou encore le curatif. L’évènementiel et la communication se sont également emparés du phénomène et y voient de nouvelles perspectives pour séduire les clients. Zoom sur quelques usages et applications en cours.

La réalité virtuelle pour se former… Et pour soigner

Dans le domaine de la formation, la réalité virtuelle trouve toute sa place. Quoi de mieux qu’une immersion virtuelle sur une chaîne de montage industrielle, par exemple, pour réaliser sans conséquence et assimiler les gestes qu’il s’agira d’accomplir à son futur poste ? Idem dans le domaine médical où la réalité virtuelle est déjà utilisée depuis quelque temps pour former les médecins à certaines manipulations délicates. Près de 6 000 professionnels de santé ont, par exemple, été formés à l’université de médecine Paris Descartes grâce à cette technologie. Plus exactement, la VR permet ici aux professionnels de santé d’affuter leur technique (notamment opératoire ou de manipulation des organes) grâce à une immersion totale dans l’univers virtuel. Se tromper n’est plus une fatalité ; l’apprentissage est facilité.

La réalité virtuelle pour se former... Et pour soignerLa VR permet aussi une application thérapeutique. Certains médecins utilisent cette technologie pour soigner les angoisses et phobies de leurs patients. En enfilant un casque de réalité virtuelle, les personnes se retrouvent au contact de leur peur, sans prendre aucun risque. Elles peuvent se voir plonger dans le vide (pour soigner les vertiges), par exemple, ou en face à face avec une araignée virtuelle, plus vraie que nature (pour soigner l’arachnophobie).

La réalité virtuelle pour une application sociale

Certaines organisations voient également en la VR une façon de sensibiliser l’opinion publique. Sarah Mariotte est la fondatrice de smart VR Studio, un studio d’innovation sociale dédié à la réalité virtuelle. Ce dernier propose de vivre une expérience en réalité virtuelle pour mieux comprendre l’exil syrien. « Quand je suis parti… » est le titre de ce voyage immersif. Il a été imaginé pour « créer un déclic émotionnel et favoriser l’intégration des populations migrantes et réfugiées dans les sociétés d’accueil ». Les utilisateurs de la VR peuvent ici vivre l’exil comme s’ils y étaient, sentir et se mettre à la place des réfugiés.

Dans le même esprit, nous vous parlions il y a quelques mois d’une expérience menée par des chercheurs de l’université de Georgia, de Stanford et du Connecticut dans le but de vérifier si l’expérience vécue au sein d’une VR provoquait un impact émotionnel plus fort que la même scène visualisée en vidéo. Bingo ! Un groupe de bénévoles s’est immergé dans la vie d’une vache menée à l’abattoir et a présenté des symptômes traumatiques durant une semaine (contre une journée pour le groupe de bénévoles qui avait visualisé une « simple » vidéo de sensibilisation à la torture des animaux).

Creative technologist : les nouveaux métiers de la réalité virtuelle

Creative technologist : les nouveaux métiers de la réalité virtuelleDans ce nouveau contexte, la grande question qui se pose est de savoir si la VR va générer des emplois au-delà des métiers de la conception graphique et technologique. Si les spécialistes estiment qu’il est trop tôt pour le dire, ils affirment tout de même que certains profils se dessinent. D’ailleurs, les écoles spécialisées ont bien compris les enjeux de cette nouvelle technologie, et n’hésitent pas, dès à présent, à proposer des formations spécialisées en design.

Dans le cadre de la réalité virtuelle, le rôle du designer et d’adapter cette technologie venue tout droit des industriels avec les besoins et modes de consommation des particuliers et des entreprises.  La communication et le marketing s’intéressent également au phénomène. Ces secteurs ont même créé un nouveau métier : Celui de creative technologist ! Il permet, comme son nom l’indique, d’allier créativité et technologie pour imaginer toujours plus d’expériences interactives pour le consommateur.

Les applications de la réalité virtuelle sont donc multiples et variées. Nul doute que cette technologie réussira à s’implanter dans notre quotidien et à offrir de nouvelles perspectives aux entreprises.