Grand public ou professionnels : une formation au pilotage de drones est indispensable

par Martin - 586 views0

surveillance des drones

L’usage du drone à des fins privées se démocratise et ce ne sont pas les prix de vente, de plus en plus bas, qui feront reculer le marché. Pendant que des petits drones à caméra embarquée sont vendus dans les rayons de jouets pour enfants, la réglementation concernant leur pilotage reste quant à elle ultra encadrée et souvent méconnue.

Piloter un drone pour s’amuser ? Pas si drôle que ça !

Un arrêté en date 11 avril 2012 introduit le drone dans les débats publics. Depuis, la réglementation ne cesse d’évoluer pour tenter de suivre la course effrénée de ce nouveau marché.

drone pour s'amuserAujourd’hui, piloter un drone doté d’une caméra pour pouvoir filmer vos événements privés est considéré comme « une activité particulière » selon la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) ; une action qui nécessite :

  • l’autorisation de la préfecture,
  • la détention d’une assurance professionnelle spécifique,
  • d’un diplôme aéronautique,
  • la tenue d’un carnet de vol,
  • et la validation d’une formation au pilotage de drones civils…

Rien que ça ! On est bien loin de l’activité « loisir du Week End » avec les enfants….

Et les drones à usage professionnel ?

drone professionnelL’utilisation d’un drone dans le cadre professionnel nécessite au minimum un certificat d’aptitude théorique de licence de pilote, mais peut exiger la licence pleine d’avion, d’hélicoptère ou de planeur, 100 heures de pratique comme commandant de bord et 20 heures de pilotage sur drone pour des activités plus sensibles, comme la réalisation de relevés photographiques ou les activités de surveillance aérienne.

Nouveau : un centre de formation au pilotage de drones

ecole pilotage drone À Noyon, en Picardie, un centre de formation au pilotage de drones a ouvert ses portes au mois de septembre. Il vise les professionnels, mais aussi le grand public désireux de s’amuser en toute légalité avec ces nouveaux jouets.

Oui, les drones peuvent être dangereux. Ils peuvent blesser des personnes s’ils s’écrasent au sol ou sont mal pilotés. Le risque augmente en cas d’intempérie ou de pilotage hors vue.

Le pilote peut être poursuivi pour espionnage si son drone survole des zones dites sensibles… Tels sont les messages que souhaite faire passer le centre au travers de ses formations.

Des formations allant de 150 à 2 500 euros

Comptez 150 euros pour une initiation au pilotage de drones et jusqu’à 2 500 euros pour une formation complète de quinze jours. Tout dépend de vos besoins et des raisons pour lesquelles vous utilisez votre appareil… la formation devient incontournable pour les professionnels en passe de développer de nouveaux métiers nécessitant l’utilisation d’un drone.

Grand public ou professionnels : une formation au pilotage de drones est indispensable
4 (80%) 1 vote

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.