Vous cherchez du travail bien payé ? Et si vous appreniez à coder ?

par Alix - 208 views0

Watson IoT est utilisé sur le modèle collaboratif

Vous cherchez un nouveau job, aux perspectives d’évolutions multiples, bien payé ? Et si vous appreniez à coder pour devenir développeur web ? La demande explose en la matière ! Qui plus est, le métier n’est pas réservé aux étudiants « traditionnels » issus des écoles d’ingénieur ou d’informatique. En fait, tout le monde peut toucher au langage des ordinateurs et trouver sa voie, auprès d’une startup, d’une grosse entreprise ou même à son compte ! Par où commencer ? Quelles sont les qualités requises ? Robots et Compagnie vous donne ses pistes.

 

Un peu matheux, mais surtout passionné

codage 6Java Scipt, langage HTML, Puthon… ça vous parle ? Pour résumer, le code informatique pourrait s’apparenter à l’apprentissage d’une nouvelle langue. Une certaine sensibilité aux mathématiques semble requise, même si on ne vous demande pas d’avoir été premier de la classe dans cette matière. Les nouvelles technologies doivent au minimum vous intéresser, au mieux vous animer. Enfin, sachez que les écoles dédiées à l’apprentissage du code imposent un test de QI et un test cognitif à l’entrée.

Côté savoir-être, comptez sur une logique à toute épreuve, le sens du travail en équipe et un sacré goût du challenge. Résoudre des problèmes dans les délais, quitte à travailler 50 heures d’affilée, ne doit pas vous effrayer. Bref, soyez passionné par ce métier !

Un écosystème à part

apprendre à coderL’intérêt des métiers du développement web est qu’ils sont ouverts à tous. Point besoin de passer par une grande école d’ingénieur ou d’informatique pour pouvoir évoluer professionnellement et même intégrer des entreprises de prestige ! Le monde des geeks est un écosystème où toute personne un tant soit peu débrouillarde trouve sa place. D’ailleurs, les écoles rivalisent d’ingéniosité et d’argumentaires pour attirer la communauté : de changer le monde à devenir l’entrepreneur de demain en passant par la reconversion professionnelle pour ceux qui ont « décroché » du monde du travail ou des études traditionnelles, les valeurs, et même les méthodes de travail diffèrent d’un institut à l’autre.

Xavier Niel : l’École 42 ou le paradis des geeks

apprendre à coderL’École 42, fondée par Xavier Niel (PDG de Free) et basée à proximité de Paris, est le luxe en matière d’apprentissage des métiers web. Pas de professeurs, pas de cours. Juste trois salles immenses (des clusters) peuplées d’ordinateurs et d’étudiants passionnés (environ 900 par promotion). Le but du jeu est de passer 21 niveaux, en validant des exercices rédigés par des chargés de pédagogie et corrigés par la communauté « école 42 ». En clair, vous corrigez les exercices de vos camarades pour avoir le droit d’être corrigé en retour et ainsi pouvoir monter en  niveau. L’école n’impose pas de délai pour valider le programme. Chacun avance à son rythme. Seul deux stages de 4 à 6 mois sont imposés parmi les étapes.  Vous bénéficiez des lieux H24. Ceux qui décideraient de créer leur entreprise peuvent même y développer leur projet.

Enfin, comme l’école ne fait pas les choses à moitié, les salles de pause et clusters portent des noms comme Tatooine (Star Wars), Valhalla(Final Fantasy) ou Westeros (Game of Thrones).

Pour la petite histoire, le « 42 » de l’Ecole 42 provient du film « Le Guide du Voyageur » dans lequel un ordinateur géant qui calcule le sens de la vie donne comme réponse « 42 » à une question que l’on ne connait pas.

Pour tester votre sensibilité

apprendre à coderPour vous initier au langage informatique avant de faire le grand saut de la formation, certains sites web proposent des exercices pédagogiques pour tous les âges (à partir de 4 ans !) et tous les niveaux. Pensez à faire un tour sur Coding Game, Code Academy ou encore Open Classroom.

Pour vous former

Hormis l’École 42, vous pouvez vous tourner vers des établissements tels que Simplon.co, [email protected] ou l’AFCEPF. Les formations s’étalent entre 3 à 6 mois. Les salaires à la sortie peuvent démarrer dès 30 000 euros bruts par an et, si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle Emploi sera susceptible de vous financer la formation (comptez autour de 3 000 euros pour une formation de 900 heures).

Les perspectives métier

apprendre à coderVous vous en doutez, si vous n’avez pas le bac à l’origine, vous ne décrocherez pas un poste d’ingénieur ou de responsable directement à la sortie de votre formation. Malgré tout, vous démarrez sur de bonnes bases et êtes voué à évoluer. L’Ecole 42 par exemple compte environ 40 % de non-diplômés dans ses promotions ; un chiffre qui prouve la possibilité de s’épanouir dans les métiers du web, en dehors des circuits scolaires classiques.

Quant aux postes à pourvoir, pensez expertise technique, manager ou animateur d’équipes, concepteur, vendeur… Les débouchés sont multiples, autant que les secteurs d’activité et les entreprises qui recrutent. De la petite startup Tech’ à la grosse société, sans parler de la possibilité de partir soi-même à la conquête d’une clientèle en devenant free-lance… Tout est possible !

Vous cherchez du travail bien payé ? Et si vous appreniez à coder ?
4.83 (96.67%) 6 votes

Il n'y a pas encore de commentaires

  • Bonjour, invité
    0

    Newsletter : souhaitez-vous recevoir les articles par mail ?

    Recevez gratuitement l'article du jour directement dans votre courriel :)

    Vos données sont confidentielles, nous ne faisons pas de spam et la désinscription reste possible à tout moment en 1 clic.